L’investigation endoscopique

"Maîtriser l'invisible"

c'est – un peu – l’objectif d'une climatisation, de par son action sur le renouvellement, l'hygrométrie et la température de l'air;

c'est – surtout – ce que permet une investigation endoscopique des conduits et des gaines d'un réseau aéraulique ou de ventilation.

L’investigation endoscopique consiste à :

Contrôler, grâce à un audit: l'intégrité d'un réseau aéraulique ou de ventilation, car la fonctionnalité et surtout l'efficacité de ce réseau dépendent du respect de son intégrité.

Respecter et appliquer la législation: les obligations légales et réglementaires, en termes de contrôle et de maintenance, imposent la connaissance de l'état réel – en interne – des réseaux aérauliques et de ventilation qui desservent un site.

Maîtriser l'encrassement: inévitablement, les conduits et les gaines d'un d'un réseau aéraulique ou de ventilation s'encrassent, avec de multiples conséquences sur :

  • le renouvellement de l’air ambiant,
  • la Qualité de l’Air Intérieur,
  • l'aérobiocontamination,
  • les conditions de travail,
  • la prévention sécurité-incendie,
  • la maîtrise de la consommation énergétique.


La spécialisation de
CLIM AIR, c'est aussi un matériel approprié à l’investigation endoscopique.

Le système exclusif, homologué "haute performance", d'investigation endoscopique de CLIM AIR est d'une grande fiabilité. Une tête de caméra haute définition et auto-nivelante, équipée d'une mise à niveau automatique, offre une image impeccable, claire et toujours droite – un éclairage led haute densité assurant une excellente visibilité. Des transmetteurs de grande souplesse facilitent l'enregistrement numérique vers un moniteur, et la visualisation de l'intervention sur un écran de contrôle, en continu

Sur une antenne omnidirectionnelle, une puissante sonde sur ressort, de 512 Hertz, permet à la caméra de franchir les courbes avec un rayon de courbure minimum de 63,5 mm, sous l'action d'un câble de poussée grâce auquel elle s'adapte à toutes les sinuosités, de même qu'aux petits diamètres.

Une sonde complémentaire permet la localisation d'un point d'intérêt, pendant l’investigation endoscopique.

 
 
 

Le contrôle microbiologique

La mauvaise qualité de l'air intérieur est à l'origine de nombreux symptômes allergiques. Ce pourquoi la surveillance de cette qualité participe à l'obligation réglementaire de maîtrise de l'aérobiocontamination, ainsi qu’au respect des bonnes pratiques d'hygiène.

 

CLIM AIR propose 2 types d'interventions :

√ Le diagnostic d'évaluation

Après l'inventaire – sur site – des différents moyens de ventilation et d'aération, un diagnostic d'évaluation (avec recommandations) est élaboré, prenant en considération l'évaluation fonctionnelle (avec mesures), l'environnement et les interactions.

Diagnostiquer, c'est connaître, et recommander !

 

√ Le contrôle de l'aérobiocontamination

Un contrôle permet de révéler d'éventuelles contaminations particulaires, microbiennes ou virales. La présence de ces contaminants est issue de différentes sources d'émission, leur nature dépendant autant du bâti que des activités ou des comportements.La gamme proposée de contrôles bactériologiques et mycologiques est large. L'approche d'un contrôle de l'aérobiocontamination, par CLIM AIR, est toujours conditionnée par la stricte évaluation des paramètres préalablement connus et déterminés, correspondant aux nécessités établies et aux besoins réels du site, et en regard de la législation.
CLIM AIR bénéficie de l'appui d'un conseil scientifique, validant protocoles et matériels, en fonction des avancées réglementaires, méthodologiques et scientifiques.

Parmi ces recherches, dans le cadre de la Démarche de certification HQE des bâtiments :

  • l’identification des sources d'émissions,
  • la mesure de l’empoussièrement et des particules (PM 2,5, PM10, etc.),
  • la mesure des niveaux d'exposition aux contaminants (NO2, CO2, COV, aldéhydes, etc.),
  • les mesures bactériologiques et mycologiques (bactéries, levures, moisissures, etc.),
  • la mesure du dosage physico-chimique (benzène, formaldéhyde, etc.).

Des contrôles de surfaces peuvent également être effectués.

Contrôler, c'est savoir, et agir !

 

Chaque échantillon, prélevé ou collecté, doit être significatif et caractéristique, et ne pas subir de modifications avant son analyse.

Aussi, chaque prélèvement est :

  • réalisé conformément au protocole en usage,
  • pratiqué par des opérateurs formés,
  • effectué avec du matériel homologué
  • identifié avec un code d'identification spécifique,
  • classifié par type d'analyse,
  • déposé, le jour d'intervention, en laboratoire.
 

Le traitement des réseaux aérauliques

 

√ L'obligation de maîtrise

La maîtrise de la Qualité de l’Air Intérieur est une nécessité, reconnue par une législation appropriée, vigilante aux conditions de vie, de séjour et de travail dans les espaces fermés comme dans les espaces semi-clos.

Nombre d'études scientifiques documentées attestent du fait que « l'absence d’une intervention régulière et efficace de nettoyage des réseaux aérauliques a des conséquences directes sur la santé et le confort des personnes. » Et cela, sans oublier les risques en termes de prévention sécurité-incendie, de même que les conséquences sur les surcoûts d’exploitation.

Nombre de pathologies nous rappellent à quel point les règles d'hygiène sont indispensables, notamment dans la maîtrise de l'aérobiocontamination.

 
 

C'est pourquoi la législation impose « le maintien en propreté »
des réseaux aérauliques et de ventilation.

 

√ La nécessité d'une action

CLIM AIR peut vous apporter un concours précieux, en termes d'hygiène, grâce à :

  • 1 spécialisation dans le traitement de mise en propreté des réseaux aérauliques et de ventilation de tous types ;
  • 1 procédé exclusif et adapté, dont l'innovation a été brevetée, et l'efficacité certifiée ;
  • 1 qualification professionnelle certifiée ;
  • 1 expérience de près de 30 années.


Le retrait des empoussièrements et substrats présents
dans les conduits et les gaines est impératif.

 


√ L'exigence d'efficacité

Une intervention de CLIM AIR, c'est le traitement :

  • de la totalité des réseaux aérauliques, ou de ventilation, quelle qu’en soit la configuration,
  • des réseaux de toutes natures : climatisation, rafraîchissement, ventilation, unités terminales, VMC, etc.,
  • des conduits et des gaines de tous types (en incluant CTA, caissons, équipements internes, bouches et diffuseurs).

Traitement réalisé :

  • dans le strict respect de l'intégrité des réseaux aérauliques et de ventilation,
  • avec un matériel d'intervention équipé d'une filtration absolue certifiée (captation de 99,99% des agents polluants d’un diamètre de 0,3 microns et plus),
  • sans aucune sous-traitance.

Dans les cadres :

  • d’une Démarche RSE, validée par la Palme verte du Développement Durable,
  • d’une qualification professionnelle QUALIPROPRE certifiant la spécialisation de CLIM AIR, en milieux classique et contrôlé,
  • de la législation en vigueur,
  • des règles de l'Art.

Avec une procédure incluant :

  • une visite technique, suivie d'une réunion préparatoire,
  • des comptes-rendus d’intervention,
  • un rapport photographique numérisé et légendé,
  • un audit des réseaux aérauliques, ou de ventilation, concernés par l'intervention.
 
 

lE Nettoyage Intégral Adapté

 

L’EXCLUSIVITÉ D’UN PROCÉDÉ BREVETÉ

Le "Nettoyage Intégral Adapté" est un concept innovant d’hygiène, destiné au traitement des réseaux aérauliques et de ventilation, desservant tous les types de sites, quelles que soient leurs règles, contraintes et spécificités de fonctionnement, au bénéfice de la Qualité de l'Air Intérieur.

Ce concept garantit la mise en propreté des réseaux aérauliques et de ventilation, dans leur totalité et dans le respect de leur intégrité – ce à quoi ne parvenaient pas les techniques de fumisterie, inappropriées aux spécificités de la climatisation.

Le procédé exclusif de CLIM AIR, le "Nettoyage Intégral Adapté", est la résultante de ce nouveau concept d'hygiène. Une équipe internationale (franco-suisse-américaine) de climaticiens, ingénieurs et hygiénistes, en est à l'origine, avec le concours de l'ANVAR (Agence Nationale de Valorisation de la Recherche). Il est aussi le résultat de travaux de recherches, d'études de santé, de connaissances nouvelles destinées à une conception renouvelée de l'hygiène des réseaux aérauliques et de ventilation.

 
 

Efficacité certifiée

Le procédé exclusif de CLIM AIR a été validé par de nombreux tests en laboratoire et en situation, de même que par nombre de fabricants de conduits et de gaines, en incluant les gaines souples et fragiles.

Respect de l'intégrité des conduits et des gaines

Le procédé exclusif de CLIM AIR permet d'effectuer un "Nettoyage Intégral Adapté" de tous les composants d'un réseau aéraulique ou de ventilation, en respectant son intégrité. Ce procédé exclusif n'a recours à aucune action mécanique, abrasive, ni au passage de machines ou d'appareils susceptible de rayer ou d'endommager l'intérieur des conduits et des gaines, accidents sur lesquels les substrats vont adhérer et s'agglomérer.

Adaptabilité aux réseaux

Le procédé exclusif de CLIM AIR dispose d'un matériel miniaturisé, car spécialement conçu, assurant un passage omnidirectionnel. Il garantit le traitement complet d'un réseau aéraulique ou de ventilation – notamment dans les parties sinueuses, ou en présence de petits diamètres qui sont fréquemment les plus sales.

Mobilisation des substrats

Le procédé exclusif de CLIM AIR effectue le retrait des différentes sortes de substrats et encrassements à l'intérieur des réseaux aérauliques et de ventilation, sous l'action d'un air diffusé par une mini-buse à flux directionnel. L'air sortant d’un compresseur et étant diffusé sous pression adaptée, en fonction des différents dimensionnements des conduits et des gaines.

Efficacité de contact

Le procédé exclusif de CLIM AIR assure la diffusion d'un air qui épouse littéralement toutes les formes successives que peuvent prendre les conduits et les gaines, se plaquant contre les parois, décollant l'ensemble des substrats polluants, y compris dans les parties très encrassées, comme par exemple les parties rétractables et plissées de certains raccords.

Efficacité assurée

Le procédé exclusif de CLIM AIR fait passer par un filtre décanteur-séparateur l'air qui sera ensuite utilisé dans les conduits et les gaines. Il s'agit de disposer d'un air sec, dont la densité sera supérieure à celle de l'air humide ambiant, ce qui lui procurera une efficacité maximale. Cet air est ensuite diffusé dans les conduits et les gaines, par l'intermédiaire de la mini-buse à flux directionnel.

Respect de l'environnement d'intervention

Le procédé exclusif de CLIM AIR n'utilise que du matériel de captation intégralement équipé en filtration absolue. L'air de la zone d'intervention ne subit donc ni relargage, ni pollution.

Respect de la législation

Le procédé exclusif de CLIM AIR s'inscrit dans le respect de la législation en vigueur, dans celui des règles de l'Art, notamment du Génie climatique.

CLIM AIR

121, Rue Jean JAURÈS
94700 MAISONS-ALFORT

09 60 01 25 75

contact@clim-air.com